Dénaturalisation, L’exemple de Qatar

Qatar : Déchéance arbitraire de la nationalité à l’encontre de 5 258 personnes

Rapport établi par huit organisations de juristes chargées de la défense des droits de l’homme, dont Haytham Manna, Président de l’Institut Scandinave des Droits de l’homme (SIHR), agissant en sa qualité à l’époque,  de porte-parole de la Commission Arabe des Droits Humains (ACHR), a été chargé de le valider après vérification de son contenu. ACHR a ouvert la question en 2005, Dr Manna s’est rendu à Doha en 2006, il a demandé au Comité National des droits de l’Homme à Qatar présidé par Dr Ali al-Mari d’intervenir. Les promesses de réétudier la question par le gouvernement tombent dans l’oubli selon les paramètres du rapport entre Qatar et l’Arabie Saoudite. Depuis Juin 2017 la question est abordé à nouveau avec les mesures punitifs prise par les autorités qataris qui considèrent cette branche de la tribu al Murra comme loyale au Royaume Saoudite.

La version française par Scandinavian Institute for Human Rights 2016

Adaptation dans sa version française : René Naba, 
responsable éditorial du site www.madaniya.info
Rapport publié en arabe en 5 éditions par :Arab Commission for Human Rights Commission arabe des droits humains  2007- 2011
DENATURALISATION

Leave a Reply

Your email address will not be published.